Accueil High-Tech Les détecteurs de fumées sont il obligatoire pour une assistante maternelle ?

Les détecteurs de fumées sont il obligatoire pour une assistante maternelle ?

Lignes directrices sur l’épidémie de Covid-19 (Coronavirus)

Suite à l’annonce du Président de la République, les directives sont les suivantes :

  • Fermeture obligatoire des garderies et des garderies à partir du lundi.
  • Maintien de la réception par les assistants de garderie à domicile : dans le cas d’une demande médicale concernant la famille de l’assistant de pépinière, la personne de contact est le médecin traitant.
  • Annulation du temps collectif dans les assistants de pépinière (RAM) et la pépinière familiale

Nous n’avons pas les détails financiers du Ministère (allocation, maintien des salaires, etc.).

A lire également : Créer une sauvegarde WhatsApp - Comment ça marche ?

> Lire : Coronavirus : Mesures pour prévenir la propagation du virus

En tant qu’assistante de pépinière et dans le cadre de votre approbation, l’aménagement intérieur et extérieur de votre maison doit respecter les taux de sécurité et les avertissements décrits sur cette page.

A lire également : Samsung Galaxy Fold : A quoi cela sert-il ?

Instructions sur les accessoires intérieurs Confort/Hygiène Cheminée, inserts et poêles Plantes de chauffageFenêtre pour protéger l’installation électrique Équipement de literieÉquipement de garde d’enfants et jouets Installations vertes Instructions sur les raccords extérieurs Balcons, terrasses à protéger et ouvert PlaySpiscinesMares, puits, récupérateurs d’eau de pluie. Moyens de transport des animaux Instructions sur la santé, le confort et le développement des enfants Délégation des familles d’accueil InterdationCapacité des recettesAliments, alcool et tabacMédicaments Télécharger le livret (Pdf, 1 Mo)

Réglementation

  • L’ évaluation par les départements porte sur les compétences et les compétences du candidat à l’assistante maternelle pour l’exercice de la profession et sur les conditions matérielles d’accueil.
  • Pour les personnes déjà autorisées, l’évaluation de l’étude professionnelle par la pépinièredans le cadre du suivi ou à l’occasion d’une demande de la pépinière (changement de capacité d’accueil, déplacement, renouvellement) couvre également les deux critères : la capacité de la pépinière assistante et l’évaluation du logement.
  • Le défaut de se conformer aux normes de sécurité peut donner lieu à un avis officiel de l’exécution des travaux de sécurité et, en cas d’échec, à une présentation de la situation au comité consultatif mixte ministériel.
  • En cas de danger manifeste, l’approbation peut être suspendue par le président du conseil départemental.
  • L’ assistante maternelle a une obligation de sécurité envers les enfants pris en charge. Sa responsabilité, parmi cuicriminal, peut être commise en cas d’accident.
  • Le lieu d’accueil, ainsi que son environnement et son accessibilité doivent assurer la santé, la sécurité et le développement des enfants pris en charge, compte tenu de leur nombre et de leur accessibilité.de l’âge.

Référence : Décret n° 2012-364 du 15 mars 2012 relatif à la norme établissant les critères d’accréditation des assistants de pépinière.

Instructions sur les accessoires intérieurs

Confort/Hygiène

Votre maison doit être propre, claire, aérée, saine, correctement chauffée. Il doit être équipé de suffisamment d’espace pour respecter les différents moments de présence des enfants (lieu de réception et d’échange avec les parents, espace pour jouer, dormir, repas, hygiène, etc.).

  • Le lieu d’accueil doit permettre des échanges et des contacts avec les parents à l’arrivée de l’enfant et au départ de l’enfant.
  • Le lieu des repas devrait être pensé en fonction de l’âge de l’enfant. Un nouveau-né recevra une bouteille dans les bras de l’adulte. L’espace doit permettre des repas partagés dès que le développement psychomoteur de l’enfant le permet.
  • La sieste doit être fixée, pas surchauffée(température jusqu’à 19°) et équipé d’une fenêtre pour permettre la ventilation.
  • Hygiène : le plan d’échange doit être organisé de préférence près d’un point d’eau. Un enfant ne doit jamais être laissé seul en hauteur, surtout quand il change. Les règles d’hygiène (nettoyage complet des locaux, linge individuel) doivent être respectées.
  • L’ intimité et la modestie de l’enfant doivent être respectées, l’assistante maternelle peut fournir des soins hygiéniques.
  • L’ aire de jeux doit être attentionnée et adaptée à l’âge et au nombre d’enfants. Un enfant doit avoir un espace de terre. Il aime changer ses affaires, sa position. Les enfants plus âgés devraient avoir suffisamment d’espace pour permettre la motricité, les voyages, les jeux.

Cheminée, insert et poêle

  • Organiser la salle pour empêcher l’enfant d’accéder à la zone dangereuse (barrière fixe,…)
  • Équipez votre maison d’un détecteur de fumée standard.

Système de chauffage

  • Une attention particulière devrait être accordée à la prévention de l’empoisonnement au monoxyde de carbone, comme en témoigne la production de certificats d’entretien annuels pour les systèmes de chauffage fixes ou la production d’eau chaude domestique
  • Le certificat d’entretien annuel pour les équipements fixes de chauffage ou de production d’eau chaude doit être présenté à la pépinière.
  • La cheminée doit être faite par non professionnel.

Escaliers

  • Installation d’une barrière de sécurité en haut (si le sol est utilisé par les enfants) et en bas fermement fixé pour empêcher l’accès aux escaliers.
  • Les barres transversales et les barres horizontales ne sont pas acceptées.

Windows à protéger

  • Les fenêtres doivent êtrefixé lorsque le bas de la poignée est inférieur à 1m10 du sol ou s’il y a un élément pour monter et atteindre la poignée (par exemple, radiateur).
  • Installez une garde-corps, un baril, des fenêtres à guillotine ou des poignées à clé et ne mettez pas d’objets devant les fenêtres sur lesquelles l’enfant pourrait grimper.

Installation électrique

  • Installez les sockets si les sockets ne sont pas éclipsées.
  • Limiter plusieurs prises et extensions de puissance et les rendre inaccessibles abambini.

Matériel de couchage

  • Lits avec barres (distance de 6,5 cm entre les barres) ou lits en toile standard, sans addition.
  • La taille du matelas doit être adaptée au lit et le matelas doit être en bon état.
  • Pas de couette, couverture, pare-chocs ou oreiller, jusqu’à 18 mois.
  • Les lits de hauteur, à partir de 60 cm au-dessus du sol, ne conviennent pas aux enfants de moins de 6 ans. Faireaccès impossible aux lits mezzanine en enlevant l’escalier ou en mettant une protection pour empêcher l’accès aux bars, par exemple.
  • Parasol : Utilisez uniquement le matelas fourni par le fabricant, n’ajoutez pas de matelas supplémentaires. Les lits parapluies ne sont pas recommandés pour les enfants de moins de 18 mois.
  • Gardez assez d’espace pour assurer la qualité du sommeil de chaque enfant ed.Pour les enfants, il est conseillé à un enfant de prendre soin de l’enfant.chambre à coucher.

Jouets et équipements pour la garde d’enfants

  • L’ équipement doit être entretenu et remplacé si nécessaire.
  • Il doit répondre aux normes de sécurité.
  • Elle doit respecter les règles de l’AFNOR (Association française de normisation).
  • Les chaises hautes doivent être conformes aux normes NF. Les enfants doivent être attachés avec cinq points de collage : les épaules, les hanches et l’entrejambe.
  • Ne laissez jamais un enfant seul dans unchaise haute sans surveillance. L’utilisation de marcheurs n’est pas autorisée car ils affectent négativement le bon développement de l’enfant et peuvent causer des chutes.

Objets dangereux

  • Les objets dangereux (produits de nettoyage et d’hygiène, bouteilles d’alcool, drogues, objets tranchants, armes à feu) doivent être hors de portée, de hauteur ou inaccessibles et hors de vue des
  • enfants Armifuoco doit être stocké conformément aux normes de sécurité.
  • Les meubles ne doivent pas constituer un danger pour les enfants à la réception : protéger les coins saillants des tables basses, éviter les meubles en verre bas, rendre l’écran du téléviseur inaccessible,…
  • Dans la cuisine, installer des protections adaptées aux éléments actuels (serrures de porte, capuchons de tiroir,…).

Plantes vertes

Certaines plantes d’intérieur et d’extérieur sont extrêmement dangereuses ou même mortelles pour les enfants. Ils peuvent causerempoisonnement ou allergies. Il est impératif de les garder hors de portée des enfants. Quelques exemples :

  • Plantes d’intérieur toxiques  : amaryllis, azalée, datura, philodendron, dieffenbachia,…
  • Baies toxiques : aubépine, arum, morelle, muguet, buisson de feu, chèvrefeuille, coton pascal, blaireau, sureau, troène, gui, agricole, vigne vierge,…
  • Plantes externes très toxiques  : aconite bleue, ancola, morelle, gemme dorée, colchique, cigue, crocus, digital, gladiolus, hortensia, iris, jacinthe, muguet, pavot, pivoine, pois doux, phoque de Salomon,…
  • Arbustes toxiques : buis , clématites, citite, charbon, glycine, feuille de laurier, if, rhododendron, ricin, thuya, stramoina (trompette du jugement),…

Instructions sur les raccords extérieurs

Balcons, terrasses pour protéger

  • Distance entre les barres verticales inférieure à 9 cm — hauteur minimalede 1 m 10 depuis le plus haut pied
  • Pas de barre horizontale pour éviter l’escalade. Pas de barrières croisées.
  • Supprimez tout objet sur lequel l’enfant pourrait grimper.

Terre

  • La parcelle doit être clôturée à 1,10 m et fermée par une porte fermée achiavi. Dans certains cas, une aire de jeu sûre est plus appropriée.
  • L’ extérieur fait partie de la maison. Elle doit être sûre et les enfants doivent y avoir accès.

Jeux de plein air

  • Les jeux doivent être adaptés à l’âge de l’enfant et ne peuvent pas être utilisés sans surveillance.
  • Les balançoires et les glissières doivent être bien fixées au sol, bien entretenues.
  • L’ échelle d’une glissière doit être protégée contre toute utilisation.
  • Les trampolines ne doivent pas être accessibles sans la présence de l’assistante maternelle.
  • Ils ne peuvent être utilisés que par un enfant à la fois, en tenant compte de la limitede l’âge indiqué par le fabricant (garder les instructions d’utilisation).

Piscines

Si vous avez été approuvé avant le 1er janvier 2013 et que vous avez une barrière validée par la PME, mais pas aux normes prévues par la loi de 2003, 2 possibilités :

  • changer les obstacles aux obstacles normalisés
  • installer une alarme standard, en plus de la barrière validée par les PME.

Si vous avez été autorisé au 1er janvier 2013 :

  • Toutes les piscines souterraines doivent être protégées au moyen d’un système de sécurité normalisé défini par la loi n° 2003-9 du 3 janvier 2003 et le décret n° 2003-1389 du 31 décembre 2003.
  • La loi oblige les propriétaires d’étangs privés nouvellement construits à les équiper d’équipements de sécurité.
  • La barrière de protection standard NF P90-306 doit avoir une hauteur minimale de 1,22 m au-dessus du sol fini (hauteur de 1,10 m du faisceau)faisceau de croisement). Son guichet doit avoir un système d’ouverture qui ne peut être manoeuvré pour les jeunes enfants.
  • A propos du couvercle (volets roulants, bâches…) NF P90-308, la norme spécifie que « un petit enfant ne doit pas être capable de passer sous la couverture ou l’évier en marchant dessus. Les couvertures doivent également résister au croisement d’un adulte de 100 kg sans déchirer ni décrocher les systèmes de fixation.
  • Après l’impact de 50 kg, le dispositif d’ancrage sur la plage ne doit pas être endommagé. » Une piscine dotée de ce système doit être maintenue fermée pendant les périodes de garde d’enfants quelle que soit la période de l’année. Si le système de toiture ne permet pas de remplir ces conditions, l’assistant de pépinière doit équiper sa piscine d’un autre système.
  • Les abris standard NF P90- 309 (véranda, dôme…) doivent supporter au moins un vent de 100 km/h et un poids de neige de 45 kg/m².
  • Il est nécessaire de soumettre la note technique relative au dispositif de sécurité standard fourni par le fabricant ou l’installateur, cette commande s’applique aux piscines non fermées où l’étang est entièrement ou partiellement souterrain.
  • Les piscines posées au sol, gonflables ou démontables, et celles situées dans un bâtiment ne sont pas couvertes par la loi du 3 janvier 2003, mais exigent la même vigilance :
  • Pour les piscines hors sol de plus de 1,10 m de haut : pas besoin de clôture, mais l’échelle doit être systématiquement retirée après chaque bain.
  • Pour les piscines de moins de 1m10 restant dans l’eau, les bains, fermer avec un maillage de 1m10 minimum.
  • L’ utilisation des piscines pour enfants est autorisée, elles doivent être vidées systématiquement après utilisation.
  • Votre responsabilité peut être remise en question, même en présence de ces appareils.
  • Avant tout achat ou installation d’une piscine, contactez la pépinièrePour des recommandations, afin d’être en mesure de concilier piscine et la pratique de la profession de pépinière assistante. La planification devrait également être envisagée pendant le travail.
  • Les piscines doivent être définitivement inaccessibles aux enfants.
  • L’ accès à la piscine doit être bloqué pendant les heures de garde d’enfants.
  • Il est nécessaire d’informer l’assureur de la présence d’une piscine (enterrée ou non).
  • Étangs , étangs de poissons, puits, réservoirs, récupérateurs d’eau de pluie. Tous les efforts devraient être faits pour empêcher les enfants d’accéder à ces points d’eau (clôtures, dalles, grilles, etc.).

Animaux

Tous les animaux doivent être tenus hors de portée des enfants, ainsi que leur litière et leur nourriture.

  • Un chien attaqué ne doit pas être considéré comme hors de portée.
  • Il y a des règlements (Juin 2008e loiDécret de décembre 2009) sur les chiens dangereux, dont les dispositions sont les suivantes :
  • Les propriétaires ou détenteurs de chiens d’attaque (catégorie 1) et de chiens de garde et de défense (catégorie 2) doivent être titulaires d’un permis de détention (à compter du 1er janvier 2010). Ce permis est délivré par les maires, sur présentation d’un certain nombre de documents, y compris une évaluation comportementale du chien, effectuée par un vétérinaire, et un certificat de compétence du capitaine, obtenu avec un entraîneur certifié. Cela nécessite une formation sur l’éducation et le comportement des chiens, ainsi que sur la prévention des blessures. Les propriétaires ou détenteurs sont donc invités à consulter, à la mairie ou sur le site de la préfecture des départements de leur choix, la liste des formateurs qualifiés.
  • Si le propriétaire du chien dangereux présent au candidat ou à l’assistante maternelle ne détient pas le permis de détention, l’enregistrement doit :soit refusée ou retirée.
  • Si le propriétaire du chien dangereux présent dans le domicile du candidat ou l’assistante maternelle détient le permis de détention, le chien doit être garé lors de l’accueil des enfants dans une clôture ou dans un autre lieu de confinement (garage…).

Ce lieu doit fournir les garanties nécessaires pour que :

  • l’ animal ne peut pas s’en sortir, surtout sauter dessus. Cela implique une clôture suffisamment haute (minimum 1m75) avec un toit ou une clôture au-dessus. Il n’est pas nécessaire, cependant, que cette clôture couvre toute la surface de la clôture, mais elle doit être d’une largeur suffisante pour empêcher le chien de prendre de l’élan pour sauter par-dessus la clôture ;
  • un enfant ne peut pas passer sa main à travers la clôture. Cela implique de créer une deuxième clôture autour de cette clôture, qui est située à un mètre en amont de la première, de sorte que les enfants ne peuvent pas se mettre danscontact avec l’animal.

Moyens de transport

Lors de l’utilisation du véhicule pour les voyages scolaires dans le cadre de la profession, il devrait être considéré comme une extension de sa maison privée. Il constitue donc un lieu d’exercice de la profession d’assistant qui doit être apprécié. Vous devez avoir un certificat d’assurance spécifique au véhicule pour couvrir les enfants pris pendant le transport. Les enfants doivent être transportés avec des sièges agréés adaptés à leur âge et à leur poids. À titre d’information, depuis 1995, les systèmes de retenue doivent être conformes :

  • Marquage CE, qui ne sont autorisés à la vente que et qui satisfont aux exigences du règlement européen ECER 44 et de son dernier amendement. Ces dispositifs portent la marque d’homologation « E » sur l’étiquette un E2 et sous un E3 correspondant au numéro de modification de la règle 44 suivi du numéro de modification suivi du numéroapprobation du modèle. Le timbre « universel » signifie que les sièges peuvent s’adapter à tous les sièges d’un véhicule.
  • Pour les sièges auto (pour enfants jusqu’à 13 kg) selon la spécification française : XP S 54-046 de juin 2005 pour la France

Code de la circulation routière (art. R.412-1 et suiv.), il est obligatoire pour le conducteur, comme pour les autres passagers, de porter la ceinture de sécurité à l’avant et à l’arrière des véhicules. Les enfants doivent être transportés avec un ensemble de retenue s’ils ne peuvent pas être fixés avec une ceinture. Il est interdit de transporter des enfants de moins de 10 ans sur les sièges avant de tous les véhicules, sauf si l’enfant est installé dans un siège prévu à cet effet, il est impossible de faire différemment. Extraits du site internet de la sécurité routière (www.securiteroutiere.gouv.fr) La norme R129 (ou i-Size) lancée en juillet 2013 renforce la sécurité des enfants dans les voitures en imposant laSystème de fixation Isofix, classant les sièges en fonction de la taille de l’enfant au lieu du poids de l’enfant et prolongeant la période d’installation obligatoire de retour sur route (15 mois et 80 cm minimum). Cette norme remplacera progressivement la norme R44. Les enfants de moins de 10 ans ne peuvent pas être logés à l’avant, bien qu’à l’arrière il y ait déjà trois enfants équipés de systèmes approuvés, comme le permet le Code de la route. Cette règle s’applique à vos enfants et aux enfants pris en charge. Cependant, il ne s’applique pas si vous avez un enfant ou si vous gardez un enfant, installé à l’avant dans un maxi-so, cet appareil hatutte les garanties de sécurité requises à condition que l’airbag est désactivé ou inexistant. En outre, le maintien d’un enfant en voiture au moyen d’une ceinture abdominale plutôt que d’une ceinture à trois points ne semble pas suffisant au regard des dispositions du Code d’action sociale et de lales familles liées aux exigences de sécurité des enfants qui sont pris en charge par une assistante maternelle. Les enfants doivent ensuite être attachés par une ceinture à trois points, y compris dans le siège central situé à l’arrière du véhicule. Il est préférable que vous attachez également vos enfants au moyen d’une ceinture à trois points. Un enfant ne doit jamais être seul dans un véhicule garé, même pendant une courte période. Le transport doit être effectué dans l’intérêt des enfants (pas vos voyages personnels).

Santé, confort et développement des enfants

En cas d’accident avec des enfants pris en charge, il est nécessaire d’informer la pépinière sans délai.

La délégation de garde est interdite

est à votre nom (et non pas à celui de votre conjoint, suivant, enfants…). Vous êtes seul responsable de l’enfant. Par conséquent, vous ne devriez pas confier l’enfant à une autre personne, même s’ils sont un assistant de pépinière enregistré.

Évidemment, un enfant nedevrait jamais être laissé seul (même si l’enfant dort, même s’il est dans la voiture…).

Le respect de la capacité est une obligation

  • Vous devez envoyer une carte de navette à Point Accueil Solidarité dans les 8 jours suivant l’arrivée ou le départ de l’enfant et pendant les changements de temps (Article D 421.39 du Code de l’action sociale et de la famille).
  • L’ organisation et les horaires des enfants hébergés doivent suivre les enfants et veiller à ce que leur temps de sieste soit approprié. Cela peut conduire à abandonner certaines réceptions, exigeant que les personnes âgées mangent quelques jours à la cafétéria, restent un peu après l’école (activités, garderie scolaire,…).

Vue permanente,

Coordonnées visibles et facilement accessibles des services de sauvetage, des parents et des services ministériels de soins maternels et infantiles.

Alimentation, alcool et tabac

  • Si le repas est apporté parparents, assurez-vous de se conformer à la chaîne du froid.
  • La consommation d’alcool, de tabac et de toute substance qui peut affecter votre attention est interdite lors de la réception des enfants.
  • La fumée secondaire est définie comme l’exposition involontaire d’un non-fumeur à la fumée du tabac. La fumée secondaire est l’une des premières causes de pollution domestique.
  • Les substances contenant du tabac restent suspendues pendant plusieurs heures. En raison de la sensibilité des voies respiratoires du petit enfant, il est interdit à vous et à votre entourage de fumer en présence d’enfants (internes et externes). Il est d’usage de considérer que pour trois cigarettes fumées dans l’environnement, l’enfant fume l’équivalent d’une cigarette avec un risque réel d’impact respiratoire.
  • enfants exposés à la fumée secondaire sont plus à risque d’otite, d’infections des voies respiratoires supérieures (nez, gorge) et inférieures (bronchiolite et bronchite), de mort subite, surtout sila mère fumait pendant la grossesse. Les
  • Ces risques sont d’autant plus grands qu’il y a plus de fumeurs dans l’environnement de l’enfant.
  • Ta maison n’a pas à sentir le tabac. Vous pouvez sortir fumer avec des vêtements réservés à cet effet, ce qui vous permettra d’abord d’entrer dans le boîtier et de vous laver les mains après chaque cigarette.
  • Ces interdictions s’appliquent également à la cigarette électronique ou à la vaporisation électronique.

Médicaments

Il n’est en aucun cas possible d’administrer des médicaments sans prescription médicale de l’enfant et/ou sans protocole de soins.

  • Pour tout début de réception, prescrire une prescription et/ou un protocole de traitement avec un traitement antipyrétique (si nécessaire), révisé en fonction de l’évolution de l’enfant (âge et poids).
  • Il est nécessaire de vous positionner en ce qui concerne la réception d’un enfant infectieux dansprésence d’autres enfants (attention à la santé des enfants).
  • Votre observation est utile pour identifier tout changement dans le comportement de votre enfant.
  • La douleur d’un enfant ne doit pas être sous-estimée.
  • N’ hésitez pas à appeler l’aide d’urgence surtout le 15, en cas de doute sur la conduite à

Les enfants ne doivent pas porter de colliers ou de bijoux en ambre qui pourraient être dangereux (étranglement ou ingestion). La télévision et l’enfant

Extraits du site web du Conseil supérieur de l’audiovisuel

Télévision et développement des enfants de moins de 3 ans

« L’enfant ne comprend pas, il se sent ! Comme une éponge, elle absorbe et absorbe tout ce qui l’entoure. » (Qu’est-ce qu’il y a à la télé ? , Dr Claude Allard et Cécile Dollé, Albin Michel).

  • Le développement d’un enfant dépend de la motricité et de la capacité d’interagir avec les adultes autour de lui et avec des objetsqu’il rencontre. Avant l’âge de trois ans, l’enfant construit le jeu, tandis que la télévision risque de l’enfermer dans un statut de spectateur à la fois qu’il doit apprendre à devenir acteur dans le monde qui l’entoure.
  • Un très jeune enfant exposé à la télévision reçoit un flux d’images et de sons qu’il ne comprend pas et qui peuvent entraver son développement.
  • Le regard du bébé est capturé à partir de l’écran, et l’effet calmant résultant peut donner l’illusion d’un effet positif. Cependant, au calme de l’enfant capturé par l’image suivra souvent un trouble, mal compris, qui conduisent paradoxalement les parents à augmenter la consommation de télévision.
  • La télévision ne convient donc pas aux enfants de moins de 3 ans.
  • Télévision et développement de l’enfant entre 3 et 6 ans
  • Il n’a pas de recul par rapport aux images et ne perçoit pas la différence, par exemple, entre la publicité et le programme ou entre la fiction et la réalité.
  • Il considérera comme réelles les images effrayantes qu’il aura des points de vue, sans avoir les mots pour exprimer ce qu’il entend. D’où la nécessité d’une vigilance particulière et d’un dialogue avec lui.

Télévision et développement des enfants de 6 à 10 ans

  • Commencez à avoir une certaine expérience avec les images et pouvez les commenter. Il voudra peut-être aussi prouver qu’il est capable d’imiter ce qu’il a vu.
  • D’ où la nécessité de lui expliquer qu’il ne doit pas reproduire ce qu’il voit à la télévision pour respecter sa sensibilité en tant qu’enfant en encourageant les programmes d’observation pour les jeunes.

Télévision et développement de l’enfant sur 10 ans

  • Les soins ne doivent pas être négligés pour les enfants de plus de 10 ans.
  • La signalisation pour les jeunes est là pour vous aider à adapter les programmes à l’âge des enfants.

Créer une suggestion sur cette page ?

Vous activez JavaScript dans votre navigateur pour compiler ce modulo.Que voulez-vous leur dire ? *Votre e-mailadresse*Une confirmation sera envoyée à cette adresse.Municipalité de votre Casacegli une commune dans l’alisteambérieux-en-dombesambléonambronayambutrixandert-et- CondonanglefortapreMontarancarandasarbentarbignyarboys-IT-Bugeyargisarmixars-sur-Formansartemarearvière-en-Valrovière-en-Valromeyasnièasnièasnièner* sur-Saônegnatbâgé- Atti-dommartinbâgé-le-Châgé-le-Châgé-le-Châgé-le-Châgé- Châtelbalaneebalanee-ché-ché-ché-ché-ché-châtelbalaneinsbeard- geovreissiatbeaupontbeaupontbeaulookbeligneuxbelleydouxbellignatbstatebenybeonberizatbettantbeynostbilliatbieuxbieuxbieuxbiziblziblyblyblyblaneinsbeligneuxbieuxbiziblaneinsbeligneuxbeligneuxbstatebenyblaneinsbeligneuxbstatebenybeligneuxbeligneuxbeligneuxbelligneuxbelligneuxbiesbohas-meyriat- rignatboisseybolozonbouligneuxbourg-en-Bressebourg-Saint- Christopheboyeux-Saint-Jéromebozbrégnier-Corder-Cordic-Saint-Jéromeonbrensbresse- Vallonsbressollesbrionbriordbuellasceignescertinescessioneceyzériatceyzoichalamontchaleinschaleychalles-la-Montagnechallexchampagne-en-Valromeychampdor-corcelleschampfromierchanaychaneinschanoz-Châtenaycharixcharnoz-sur-Ainchâteau-Gaillardchâtenaytillon-Gaillardchâtenaytillon-Châtillon-Châtillon Paludchâtillon-la-Paludchâtillon-la-Paludchâtillon-sur- Chalaronnechavannes-sur-Reyssouzechaveyriatchazey-sur-Aincheignieu- la-Balmechevillardchevrouxchevrychézery-forenscivrieuxcizecleyzieucolignycollongescolomieuconandcondannninisisiscondeconzconzconzconzoncorbonodcorliermoranche-sur-SaônecormozcorveissiatcourmangouxCourtescranscressin- Rochefortcrotcrozilles-crotcrozetcruzilles-crotcrozilles-crozilles-crotcrozilles-Mpillatculozcurciat-dongaloncurtafondcuzieudagneuxdivonne-les-Bainsdompierre-on- Chalaronnedompierre-sur-VeyledomsuredortanddruillatechallevoneexexexFaraMansFareInFargesFeillensFerney- Voltaireflaxieufoissiatfrancheleinsfransgarneransgeovreissetgexgirongorvodgrand-corentgriègesgrillygroissiatgroslée-saint-benoîte tguéreinshautecourt-romanico haut-valromeyilliatinjoux-genissiatinnimondizenaveizernoreizieuans- RiottierJasseronJayatJournansJoyeuxjurieuxlaBoissela Burbanchela Chapelle-du-Châtelardla tranclièrelabalmelthe abergement-clémenciatthe abergement-de-VareylagnieulaizlantenaylaeyrousesThe montellierle plantayle poizat-lalleyriatleazlelelelelexlentIl neyrollescherouxleymentleyssardlhulissardlhulixleysssssssssssssssssssLetleyssardlüxleyssardlülülülümleyssSlurcyMagnieumaillatMalafretazMantenay- Montlinmanziatmarbozmarignieumarlieuxmarsonnasmartignatmassieuxmassignieu-de-rivesmatafelon-Grangesmeillonnasmérignatmessimy-sur-SaônemeximieuxmezeriatmijouxmionnaymiribelmisiousmoGeneinMountainsMountainsMountainsMountainsMountainsMountainsMountainsMountainsMountainsMountainsMountainsMountainsMountainsMountainsMarziatmarziatmarziatmarziatmarziSmountainsMountainmontmerle-sur-Saônemontracolmontréal-la- Clusemontrevel-en-Bressemurs-et-Gélignieuxnantuaneuville-les- Damesneuville-sur-Ainneyronniévroznivigne-et-Surannivollet-Montgriffonnurieux-volognatoncieuordonNazornexoutriazoyonnaxozanparcieuxparves-e-e-nattagesperonnaspérougesperrexrexrexpeyrougrexpérougrexpéropexpérogeperrexpéropexpérove-it Riatpeyrieupeyzieux-sur-Saônepirajouxpizayplagneplateau-d’Hauteau-d’Hauteau-D «Hauteau-sur-Hauteau-sur-Hauteau-de-Hauteau-sur-Hauteau-de-France Polliatpollieuponcinpontd’Ainpont-de-Vauxpont-de-Veyleportpougnypouillatpremeyzelpremillieuprévessin-Moënspriayramasreyssouzerignieux-le-Francromansrossillonruffieusaint-André-de-Bâgésaint-André-de-Corcysaint-André-d’Huiriatsaint-andré-andré-saint-andré-andré-andré-andré-saint-André-André-André Le Bouchouxsaint-André-sur-Old Juncsaint- Bénignesaint-Bernardsaint-Cyr-sur-Menthonsaint- Denis-en-Bugeysaint-Denis-lès-Bourgsaint-Didier-d’Aussiatsaint-Didier-de-Formans-Saint-Didier-sur-Chalaronnes-Croixsainte-Eufraisainte-Juliesaint-Éloisaint-Olivesaint-Étienne-sur-Chalaronnesaint-Étienne sur-Reyssenne Ouzesaint-Genis-Pouillysaint-Georges-sur- Renunsaint-Germain-de-Jouxsaint-Germain-les-Saint-Germain-les- Saint-Jean-de-Gonvillesaint-Jean-de-Niostsaint-Jean-de-Thurigneuxsaint-Jean-de-Thurigneuxsaint-Jean-sur-Reyssouzesaint-Jean-sur-Veylesaint-Julien-sur-Veylesaint-Justsaint-Laurent-sur-Saônesaint-Marcelsaint-Martin-de- Bavelsaint-Martin-du-Frênesaint-Martin-du-Frênesaint-frênesaint-martin-sur-frênesaint-martin-sur-frênesaint-frênesmartin-du-Montsaint-martin-le-Châtelsaint-maurice-de- benostsaint-maurice-de-gourdanssaint-maurice-de-remenssaint-nizier-le-bouchouxsaint-nizier-le-desertsaint-paul– Varaxsaint-rambert-en-Bugeysaint-Rémysaint-Sorlin-en-Bugeysaint-sulpicesaint-Trivier-sur-Moignanssaint-Vulbassalavresamognatsandranssault-Brenazsauvernysavigneuxségnyseillonnazsergysermoyergreenhoures-de-Briordsers-on-on- ainservasservatseysselsimandre-sur-Surandre-sur-Surandre-sur-sur-Sonthonnax-la-Montagnesouclinsulignatsurjoux-l’Hospitalaleutenaythilthoirythoisseytorcieutossiattoussieuxtramoyestrévouxvaleinsval-Revermontvalromey-sur-Seranvalserhônevandeinsvarambonvaux-en-Bugeyverjonjonjonjonjonjonjonjondeinsvarambonvaux-fr- bugeyverjonondeinsvaux-en-bugeyverjonjonverjonverjonverjonverjonverjonverjonverjonverjonverjonjonverjonverjoninsvarambonvaux-frjonverjonvaux-en-bugeyverjonvaux-fr- bugeyverjonvaux-it-en-bugeyverjonvaux-it-fr- BugeyverjondeinsValouxversailleuxonnexvesancyvescoursvesinesvieu-d’Izenavevillars-les- Dombesvilleboisvilleneuvillereversurevillette-sur-Ainvillieu-Loyes-Mollonviriatvirieu-le- GrandvigninvongnongnesvonnesLa municipalité de votre maison vous permet de mieux répondre à votre question Nom et PrénomVos nom et prénom sont facultatifs SAUF pour les demandes d’approbations End the yolomessage

ARTICLES LIÉS