Accueil Web Quels sont les pièges à éviter pour vendre son site internet  ?

Quels sont les pièges à éviter pour vendre son site internet  ?

Pour une raison ou une autre, plusieurs décident de vendre leur site internet. Bien que ce soit une décision difficile, c’est parfois la meilleure solution. Afin de tirer un bénéfice raisonnable de la vente de votre site web, vous devez prendre quelques précautions. On vous présente les pièges à éviter pour bien vendre son site internet.

Présentez des sources de trafics payantes

L’une des pires erreurs à faire lors de la vente d’un site internet est de présenter des sources de trafics payants. Les statistiques qui mettent en avant des performances issues de trafic ou de publicités payants rebutent les acheteurs. Il est donc primordial de diversifier vos sources de trafics avant de vouloir vendre votre site internet.

Lire également : Un portail gratuit et légal pour écouter la radio

Le plus important reste l’optimisation du pourcentage de trafic organique. Cette source intéresse plus les acheteurs pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle garantit de meilleurs rendements, mais promet également une certaine stabilité du site internet.

La différence entre les sites qui dépendent des publicités payantes et celles qui profitent d’un trafic organique est très importante. Les investisseurs en ont bien conscient et mise plus sur le rapport du trafic organique. Vous gagnerez donc plus à concentrer votre stratégie sur l’amélioration de votre trafic naturel.

A voir aussi : Création de site internet : 3 conseils pratiques

Ne pas disposer de services automatisés

Tous les sites internet et les plateformes e-commerce ne se valent pas. D’autres requièrent la présence permanente d’un administrateur alors que certains peuvent fonctionner en automatique. Si dans votre cas, vous gérez manuellement les différentes commandes du site, il faut penser à tout automatiser. C’est une étape importante avant la vente de votre site web.

La plupart des investisseurs recherchent des plateformes qui peuvent fonctionner facilement sans l’assistance permanente d’une personne tierce. Cela leur permet de vaquer à d’autres préoccupations tout en générant des revenus. De ce fait, ils sont plus intéressés par les sites qui disposent d’un système très bien automatisé.

Pour offrir ce genre de site, il faut pouvoir mettre en place quelques fonctionnalités importantes. Par exemple, vous pourriez créer un assistant virtuel, gérer les commandes grâce à des extensions, installer quelques logiciels, etc. Votre investisseur serait également plus intéressé si les mises à jour sont automatiques et très simples.

Ne pas avoir des preuves des performances de son site web

Il est évident qu’aucun acheteur ne s’intéresserait à un site dont les performances ne sont pas vérifiables. Vous devriez donc disposer d’une documentation assez importante et convaincante sur les performances de votre plateforme. La plupart du temps, les investisseurs exigent des preuves qui couvrent plusieurs mois.

Pour fournir les informations essentielles, il serait avantageux d’installer « Google Analytics ». On compte également d’autres alternatives qui sont tout aussi efficaces. Choisissez selon vos besoins et les statistiques que vous voulez mettre en avant. Le plus souvent, les investisseurs veulent des informations sur : les dépenses publicitaires, les pertes, les profits, le trafic organique, le positionnement Google, etc.

Choisir la mauvaise solution de vente

Le choix du canal de vente est très important lors de la cession d’un site internet. Si vous choisissez le mauvais moyen, il est probable que vous ne vendiez pas votre site au juste prix. Faire appel à un courtier est une bonne alternative si vous en avez les moyens. Mais, le mieux serait d’opter pour une plateforme entièrement dédiée à la vente de site internet.

Il existe plus d’une dizaine de places de marché consacré à la cession de site web. Veuillez vérifier la fiabilité de la plateforme que vous choisirez, ainsi que son niveau de sécurité. Notez qu’après la vente, la plateforme prélève un pourcentage sur le prix d’achat afin de couvrir les frais de prestations. Le pourcentage appliqué varie d’un site à un autre, et aussi selon la valeur du site.

Avoir des pages mal optimisées

L’optimisation des pages de votre site internet est très capitale. Si vous ne le faites pas, l’acquéreur présentera ces points pour dévaluer votre travail. Il est donc important d’y consacrer beaucoup de temps avant la vente. On vous recommande de faire appel à un expert SEO pour un excellent résultat. Rassurez-vous, cet investissement en vaut bien la peine.

ARTICLES LIÉS