Accueil Web Comment fonctionnent les algorithmes des réseaux sociaux ?

Comment fonctionnent les algorithmes des réseaux sociaux ?

En 2022, les réseaux sociaux sont plus que jamais incontournables en matière de communication et de visibilité. Toutefois, pour les utiliser au mieux, il est important de comprendre comment fonctionne leur algorithme.

Réseaux sociaux : qu’est-ce qu’un algorithme ?

Afin de pouvoir utiliser au mieux les réseaux sociaux, il est important de savoir en quoi les algorithmes permettent d’optimiser les moteurs de recherche de Facebook, Instagram, Twitter et compagnie.

A lire aussi : Un portail gratuit et légal pour écouter la radio

Si l’on s’appuie sur une définition purement encyclopédique, un algorithme peut être considéré comme une suite déterminée d’instruction et d’opérations qui permettent de fournir un résultat. Si on rapporte cette définition d’un réseau social, on peut dire qu’un algorithme permet de fournir du contenu qui soit le plus pertinent possible à chaque utilisateur.

C’est donc bien la compréhension du fonctionnement de chacun de ces algorithmes qui permet à vos messages et à vos postes sur les réseaux sociaux de gagner en visibilité. L’enjeu est très important si vous êtes une entreprise car il permet de toucher votre cœur de cible.

A voir aussi : Comment supprimer un compte Google d'un téléphone ?

Comment fonctionne l’algorithme des principaux réseaux sociaux ?

Facebook, Linkedin, Tik tok ou encore Twitter, aucun de ces géants du web ne publie le fonctionnement de son algorithme. La compréhension de leur fonctionnement s’appuie uniquement sur des hypothèses ou de rares informations fournies par les réseaux sociaux eux-mêmes. Par ailleurs, il faut bien comprendre que les éléments qui sont décrits ci-dessous ne sont pas immuables. Ils évoluent régulièrement.

Comment fonctionne l’algorithme Facebook ?

Lancé en 2004, Facebook revendique un petit peu moins de 3 milliards d’utilisateurs à travers la planète. A cette époque, Facebook se contente plus ou moins de publier les différents messages que tout un chacun publie sur son fil d’actualité.

Toutefois, pour garder son leadership face à une concurrence de plus en plus rude entre réseaux sociaux, Facebook décide en 2013 de lancer EdgeRank. Désormais, plus question de se contenter de diffuser des publications sans autre distinction. Les publications bénéficient de plus ou moins de visibilité afin de proposer du contenu ciblé et le plus pertinent possible à chaque utilisateur.

Cela signifie donc la mise en place de critères pour déterminer quelles sont les publications qui méritent d’être plus visibles que les autres. Si ceux-ci évoluent de manière régulière, il faut savoir qu’ils sont au nombre de trois : le date de publication : plus votre publication est récente, plus elle mérite d’être visible car susceptibles d’intéresser vos “amis” ; la qualité : ce critère s’appuie sur l’originalité de la publication. Si elle est unique, elle sera bien plus visible. Même chose si elle est agrémentée de photos et vidéos uniques ; la popularité : plus vous avez de personnes à mettre un pouce bleu, plus votre publication est visible.

Comment fonctionne l’algorithme Instagram ?

Lancé en 2010, le réseau social Instagram a été racheté par Facebook. Le fonctionnement de son algorithme est d’ailleurs très similaire. Pour obtenir un effet viral (Instagram Reel), il est donc essentiel de savoir doser texte unique, photos et vidéos.

Par ailleurs, il semble que Instagram privilégie les publications sans lien interne. Quant aux mots dièse, ils sont à utiliser avec parcimonie. Un à deux par publication, tout au plus.

Comment fonctionne l’algorithme LinkedIn ?

L’algorithme de LinkedIn mise beaucoup sur la régularité des publications. Ainsi, la plateforme privilégie les profils qui ajoutent des publications originales de manière quotidienne.

Les Like ont également un rôle à jouer dans cette visibilité, mais elle est somme toute réduite. Par contre, le poids et la valeur des commentaires peuvent considérablement influer sur la visibilité de votre publication. Ainsi, plus ceux-ci sont nombreux et argumentés, plus vous êtes visible.

Enfin, contrairement à Facebook ou Instagram, Linkedin est très friand des mots dièse. Ceux-ci permettent à l’algorithme de mieux comprendre le contenu de la publication, et donc, de la rendre visible pour les utilisateurs potentiellement intéressés.

ARTICLES LIÉS