Accueil SEO Référencement naturel : les différentes étapes d’un audit SEO réussi

Référencement naturel : les différentes étapes d’un audit SEO réussi

Encore appelé référencement naturel, le SEO est un élément important pour toute entreprise qui se veut digitale, du moment où il permet à celle-ci de bénéficier d’un trafic qualifié. L’audit SEO quant à lui est une analyse approfondie d’un site Internet dans le but d’en ressortir les points de perfectionnement à apporter au niveau du SEO. Quelles sont alors les différentes étapes d’un audit SEO réussi ? Éléments de réponse dans cet article.

Les mots-clés et la concurrence

La première étape d’un audit SEO consiste à travailler les mots-clés sur le site, à faire une analyse du comportement des visiteurs avant d’en tirer des conclusions. Le but en réalité est de s’assurer que tous les mots-clés sont en lien non seulement avec le contenu du site, mais aussi sa thématique globale. En plus d’évaluer leur accessibilité, l’auditeur SEO vérifie s’ils sont à maintenir, à changer ou en rajouter, d’où l’audit de concurrence.

A lire également : Comment rédiger un contenu SEO ?

En effet, l’audit de concurrence vise à faire une combinaison des mots-clés ayant une plus ou moins grande valeur au niveau de la concurrence. Pour cela, il faudra privilégier les mots-clés qualifiés de « frontaux », dont « voiture rouge », ce qui favorisera l’obtention des résultats dans lors des recherches. On distingue également les mots-clés moins concurrentiels qui ont pour rôle de multiplier les chances de conversion d’un internaute en le ciblant. Cela étant, il est recommandé de varier les mots-clés pour optimiser son référencement.

A voir aussi : Comment optimiser SEO WordPress ?

L’audit technique

La deuxième étape pour réaliser un audit SEO est de faire un audit technique. Il s’agit d’auditer le volet technique du site afin d’avoir un aperçu sur ses fondations. Pour cela, il faudrait que le site soit facile d’accès aux internautes et avoir un code de meilleure qualité.

En effet, l’objectif d’un audit technique est de favoriser la lecture de votre site à Google. Voici alors quelques points techniques que vous prendrez le temps de vérifier :

  • La vitesse de chargement du site seconde ;
  • La compatibilité mobile ;
  • La sécurité ;
  • Le fichier Robots.txt ;
  • Les URLs.

Le contenu

Pour un bon audit SEO, vous devez veiller au contenu du site. C’est d’ailleurs l’une des principales bases du référencement naturel. Pour ce faire, vous devez accorder une attention particulière à la fluidité de votre contenu ainsi qu’à son aspect naturel. Alors, au nombre des règles SEO à respecter, on a :

  • Les Balises Title et Meta Description ;
  • La structure du texte ;
  • La qualité du contenu ;
  • Les images.

Le Netlinking

Le Netlinking est une meilleure solution pour évaluer la pertinence, la légitimité et la popularité d’un site Internet. Il est alors nécessaire d’y veiller afin de recevoir plus de liens de qualité, ce qui vous permettra d’avoir une bonne crédibilité, notamment aux yeux des algorithmes des moteurs de recherche.

Durant un audit SEO, plusieurs axes du netlinking sont instaurés. Entre autres, on a :

  • Le maillage interne : les liens internes au site web ;
  • Le nombre de domaines référents : la diversité des destinateurs de liens entrants ;
  • La diversité des textes d’ancrage : la non suroptimisation des zones cliquables des liens ;
  • Le Trust Flow vs le Citation Flow ;
  • La répartition des DO et No Follow : une meilleure transmission de l’autorité.

En somme, l’audit SEO présente de nombreux avantages à un site. Il existe d’ailleurs plusieurs outils d’analyse générale pour avoir un travail réussi. Ce sont par exemple Screaming Frog SEO, Google Search et Google Analytics.

ARTICLES LIÉS